Webzine

Chronique Search Pearl Rap 90's  // A.S.A.P
Chronique Search Pearl Rap 90's // A.S.A.P

Artiste          A.S.A.P.

Titre             Wrek the art

Album           The Hill That’s Real (compilation)

Année           1992

Ville              New York

 

 

 Il est difficile de faire plus underground que cette compil sortie en 1992 sur le label 4th & B’Way de Island Records / Polygram.

 

The Hill That’s Real renferme des pépites très rares avec des artistes pour la plupart inconnus. En réalité, si cette compil n’est pas encore totalement passée dans l’oubli, c’est surtout parce qu’on y entend pour la première fois, Li’l Fame qui deux ans plus tard, sortira avec son pote Billy Danze, leur premier album. Le groupe qu’ils forment M.O.P (Mash Out Posse) continue de sévir encore aujourd’hui. Mais j’aurais l’occasion d’en reparler. 

 

Pour le reste, il est très difficile de retrouver la trace des Mc’s, qui se posent sur les 10 titres que composent The Hill That’s Real, et notamment du groupe que je mets en avant aujourd’hui : A.S.A.P. Si certains pensent que ça leur dit quelque chose, c’est que soit ils sont fan du groupe de rock homonyme soit ils apprécient ASAP Rocky, un tout jeune rappeur à des années-lumière du hip-hop nineties. 

 

Alors que dire sur la compil ? Déjà le point commun chez tous ces rappeurs est de crécher dans le même quartier : Brooklyn et plus précisément Brownsville. C’est clairement l’un des quartiers les plus violents et les plus pauvres de la Grosse Pomme. Un véritable ghetto ! Pour info, jusque dans les années 2000, c’était le seul quartier de Brooklyn à être dépourvu d’écoles secondaires. Beaucoup de rappeurs new-yorkais sont issus de ce quartier. Notons aussi que quelques sportifs dont notamment Mike Tyson y ont grandi.

   

 

Sur la photo de l’album, vous pouvez voir les mecs et la seule meuf (sur la droite) qui ont contribué avec en arrière plan leurs immeubles. Cette photographie a été prise exactement à l’angle de St Marks Avenue et Saratoga Avenue. Ci-dessus, la photo de l’album et la photo de l’endroit aujourd’hui. Vingt ans après, ça n’a presque pas changé. Dans le clip de la chanson Wrek the art de A.S.A.P., ce coin de rue revient souvent. On retrouve aussi les MC’s  à l’angle du carrefour entre Saratoga Avenue, Eastern Parkway et Sterling Pl. L’immeuble là aussi a très peu changé.

 

  

 

Et voici le terrain vague où on les retrouve souvent dans le clip. Lui aussi n’a pas pris une ride ! Il se trouve derrière l’école publique du coin, à une rue des fameux immeubles où habitait toute la bande.

 

 

 

 

ASAP c’est un flow tranché, des lyrics hardcores et un sample entraînant avec une basse bien fat. Il est plaisant de retrouver un groupe où les deux rappeurs s’amusent à se couper, à s’interpeller, à appuyer les propos par des backs bien posés, du vrai hip hop old skool en somme. Les choses sont carrées mais pas cadrées, tranchantes et violentes mais pas stridentes et inaudibles, ça sent le ghetto à plein nez, le son sans concession, underground for ever.

 

Comme je trouve totalement injuste que ce son tombe définitivement aux oubliettes, faites en sorte de l’écouter, de faire tourner le tune et si vous y arrivez (ce qui n’est pas une affaire si facile), vous pourrez peut-être vous procurer la compil (plutôt en vinyl).

Je vous mets le clip pour le plaisir et un lien avec le son en bien meilleure qualité.

 

Vous pourrez trouver presque tous les titres de la compil sur Youtube. Si vous avez aimé Wrek the Art, vous pouvez y aller les yeux fermés et les oreilles grandes ouvertes. Je vous conseille fortement l’écoute de Bring the rukus de Li’l Fame et It’s on you de A.S.A.P.

 

 

 

Wrek the art, A.S.A.P. : le son en bonne qualité

http://www.youtube.com/watch?v=j2UvTk_32zU

 

 

Write by Arkmay


- posté par reno -