Webzine

Interview //  Tribeqa – Qolors + Interview (Underdog records)
Interview // Tribeqa – Qolors + Interview (Underdog records)

Tribeqa – Qolors + Interview (Underdog records)

Genre : Tribal, Hip-hop, Instrumental,

World Sortie : 14 avril

Cette annonce tombe à pic. Le soleil daigne enfin pointer le bout de son nez après de longs mois d’absence, et le prochain album de Tribeqa sera une douceur sucrée parfaitement adaptée pour se délecter d’un temps pareil. Souvent dans ces colonnes, j’essaie de multiplier les genres ; éviter de stigmatiser une musique, de la ranger dans une catégorie bien prédéfinie. Tribeqa est probablement le groupe à qui les qualificatifs ci-dessus collent le plus. La musique est bel et bien « world », de par ses featurings, ses influences, ses références, ses instruments. Elle est principalement « instrumentale », très « hip-hop » dans ses rythmiques, jusqu’au DJ et ses nombreux scratchs. Elle est aussi « tribale », symphonie parfaite de sonorités rares et délicieuses. J’aurai d’ailleurs pu rajouter bien adjectifs (nu-jazz, soul…), sans jamais réussir à être exhaustif. Tribeqa est donc un mix parfait de tout cela. Une sucrerie qui vous redonne le sourire, qui fond dans les oreilles. Le groupe nantais vous propose un voyage de l’Inde jusqu’en Afrique en passant par Cuba. Préparez vous à une croisière acoustique rarissime.

Pour Adikt, le leader du groupe, Djoss qui est aussi le balafoniste, a répondu à quelques-unes de mes questions.

Adikt : D’après ce que j’ai pu lire à droite à gauche, il y a eu quelques changements au sein du groupe depuis le dernier album. Je crois savoir que Greem a laissé les platines à DJ Djo ? Pourquoi ? C’est le seul changement ?

Tribeqa : En effet, la formation initiale de Tribeqa (balafon, contrebasse, guitare, batterie) à évoluée en 2006 à l’occasion de l’enregistrement du premier album. Dj Greem à commencé par poser sur l’album avec Magik Malik, et nous a suivit sur le début de la tournée en 2007 ; très vite, Hocus Pocus a commencé à jouer de façon très intensive et Greem nous à conseillé de travailler avec Dj Djo. Au même moment, Jeff passait de la contrebasse à la Baby Bass (une sorte de contrebasse électrique !) et nous avons accueillis Etienne à la guitare et Albert au son. Depuis début 2008, nous avons réussi à garder la « Dream Team » et tous ces changements ont permis au live de gagner en énergie, une très belle évolution pour ce groupe et sa musique.

Adikt : Que va apporter « Qolors » par rapport au précédent album, en termes de musique bien entendu ?

Tribeqa : Ce deuxième album affirme l’identité du groupe sur sa couleur sonore et son énergie. Il est moins jazz, plus hip-hop et world, les compositions et les arrangements sont plus aboutis. Les morceaux ont suivis l’évolution du live qui à considérablement gagné en efficacité au fur et à mesure des tournées. Les platines ont une plus grande place, et les grooves basse-batterie sont plus puissants. Certaines mélodies nous amènent en Amérique du Sud, en Afrique, aux USA, en Europe de l’Est. On a cependant gardé la couleur caractéristique du groupe, son aspect cinématographique. Puis l’alternance de passages mélodiques, d’ambiances et de grooves.

Adikt : On avait qualifié le premier album de « afrhiphopjazzmusiq ». Votre musique s’est elle encore un peu émancipée ?

Tribeqa : D’un coté, la musique a gagné un coté rock dans l’énergie, les sons et les effets employés, les boucles lancinantes, puis un jeu très rythmique nous ramène un aspect Tribal. D’un autre, les passages calmes et presque romantiques sont appuyés par des arrangements classiques (violoncelles et chants lyriques…) mais aussi jazz (trompette, sax, trombone…). Notre musique a évoluée vers une sorte de « Tribal-Hiphop-instrumental », mais c’est toujours aussi difficile à définir précisément et de le faire rentrer dans des cases !

Adikt : Je peux avoir quelques précisions sur les invités de « Qolors » ? Qui sont-ils ? Pourquoi eux ? Comment ont-ils été choisis ?

Tribeqa : Sur ce deuxième album, nous avons décidé de mettre en avant des artistes pleins de talents et peu connus du grand public, nous voulions diversifier les featurings. Nous avons rencontré Blake Worrel (originaire de Los Angeles et maintenant à Berlin), quand nous faisions la première partie des « Puppet Mastaz » près de Lille, une belle rencontre humaine et artistique qui nous à amené à l’inviter sur un titre de « Qolors ». J’ai enregistré Kadi et Wamian lors d’un voyage au Burkina Faso. L’idée de croiser des raps en langue Dioula (wamian) et des textes anglophones sur un même album nous plaisait bien. Kadi est une griotte (chanteuse traditionnelle africaine) et aussi une danseuse exceptionnelle. Mauikai viens de Miami, nous l’avons rencontré sur une tournée en Suisse, elle rap et chante en anglais et en espagnol. Sa voix se complète bien avec celle de Kadi, d’où l’idée de les croiser ainsi que les différents langages (anglais, espagnol, dioula) sur le morceau « Phatz ».

Adikt : J’aimerai beaucoup avoir la liste des instruments qu’on pourra retrouver dans ce prochain album. J’imagine qu’on retrouvera encore le balafon chromatique, guitare, contrebasse et guitare ?

Tribeqa : Voici la Liste complète des instruments et des voix sur Qolors : 2 Balafons Chromatiques, 2 vibraphones, batterie, baby bass, basse électrique, contrebasse, guitare classique, guitare électrique, guitare Folk, 12 cordes, platines, scratchs, samples. En ce qui concerne les featurings d’instruments : Trombone (Djoss), trompette (Geoffroy), tuba (Vincent), sax barython, sax alto et sax tenor (Patrick) et violoncelle (Paul). Et pour les percussions : -Accessoires: Shaker, oeufs, guiros, -Métaux: Crotales, cymbalettes, shimes, cloche mambo, triangles, Tube de métal, Pupitre, couvercle de casserole, cloches, balais sur plaque métal, tambourin, flexaton, - Bois: planches de bois, woodblocks, balais, -Les peaux: 3 duffs, congas, tambour bata, -Les autres: balais sur caisse, cannettes de bières, clap.

Adikt : Un dernier mot ?

Tribeqa : Pour terminer je dirais juste que nous sommes très fier de ce deuxième album ! Et que nous espérons qu’il sera diffusé, écouté (et j’espère apprécié !..) par le plus de monde possible. N’hésitez pas à nous laisser des commentaires sur le MySpace du groupe ! Neska Note aux curieux, et aux impatients : vous trouverez des informations sur le balafon chromatique en cliquant sur ce lien, mais vous pouvez aussi déjà apprécier « Qolors »

 

en écoute sur Deezer. Liens : - MySpace - Underdog Records

 

 http://adiktblog.blogspot.com/


- posté par reno -